Nouvelles

Voitures électriques : les Coréens prennent de l’avance

Le marché de la voiture électrique est en pleine expansion et tous les constructeurs travaillent sur une ou plusieurs formes d’électrification, mais leur niveau de progrès varie évidemment beaucoup.

À l’exception de Tesla, les Américains tirent de l’arrière dans le domaine des voitures 100% électriques. Chez General Motors, il y a la Chevrolet Bolt EV, mais la suite se fait attendre. Idem pour Ford, qui tarde à remplacer la Focus électrique par un multisegment à batterie inspiré de la Mustang.

Du côté des Allemands, Volkswagen éliminera la e-Golf au profit d’une nouvelle génération de modèles électriques sous la bannière ID, mais celle-ci est encore loin d’être commercialisée au Canada. Audi (e-tron) et BMW (i3) n’ont pour l’instant qu’un seul véhicule électrique, tandis que Porsche (Taycan) et Mercedes-Benz (EQC) s’ajouteront dans les mois à venir.

Pleins feux sur les Coréens
Jadis synonymes de voitures économiques, Hyundai et Kia ont complètement transformé leurs gammes au cours de la dernière décennie et ils proposent aujourd’hui des produits de qualité qui n’ont pas à rougir face à la concurrence en termes de technologie. Cela inclut même non pas un, mais bien deux véhicules électriques dans chaque cas.

Chez Hyundai, la grande vedette est le tout nouveau Kona électrique, un multisegment sous-compact dont la batterie de 64 kWh permet de franchir 415 kilomètres en une charge, soit plus que tous les concurrents qui ne s’appellent pas Tesla. Hormis la calandre fermée à l’avant, il ne diffère pas vraiment du modèle à essence – élu Meilleur achat 2019 du Guide de l’auto dans sa catégorie et même VUS de l’année par les journalistes nord-américains – en termes de design et de conduite.

Hyundai offre aussi la berline compacte IONIQ, disponible en versions hybride, hybride rechargeable et électrique. Cette dernière dispose actuellement d’une autonomie de 200 kilomètres. Pour 2020, par contre, elle recevra une importante mise à jour sur le plan technique et esthétique, la plus notable étant une batterie de plus grande capacité qui devrait pousser l’autonomie bien au-delà des 250 kilomètres.

L’autre constructeur coréen, Kia, n’est pas en reste. Après les Niro hybride et hybride rechargeable, voici le Niro EV. Présenté comme un petit multisegment à l’instar du Kona, il exploite une batterie de 64 kWh pour parcourir jusqu’à 383 kilomètres sur une pleine charge.

Le même groupe motopropulseur se retrouve dans la Kia Soul EV 2020 de nouvelle génération et l’autonomie de celle-ci est identique. Son habitacle spacieux regorge de technologies dernier cri comme un tableau de bord numérique et un affichage tête haute.

Chacun de ces quatre véhicules électriques s’affiche à partir de moins de 45 000 $ et se qualifie donc à la fois pour le rabais maximal de 8 000 $ provenant du gouvernement du Québec et le rabais maximal de 5 000 $ du côté du fédéral.

La bataille ne fait que commencer, bien sûr, mais pour le moment, les Coréens ont pris une longueur d’avance.





Contenu présenté par le Guide de l'auto.

Alpha Cadallac Buick Chevrolet gmc-logo Nissan Mitsubishi-logo Infiniti Honda Acura VW Toyota Smart Porsche Mazda Lincoln Lambo-logo KIA-logo Jeep Hyundai Ford Fiat Dodge Chrysler RAM Audi BMW LandRover Mercedes Mini Subaru Ferrari Lexus Maserati Rolls Felino Jaguar McLaren Tesla Lotus KARMA KARMA
Desjardins Assurances Auto