Blogue / Le futur de BMW s’annonce avec le multisegment électrique iX

Le futur de BMW s’annonce avec le multisegment électrique iX

Comme pour Nissan avec l’Ariya, Cadillac avec le LYRIQ et Volkswagen avec le ID.4, c’est un autre chapitre qui s’amorce chez BMW avec le lancement du tout nouveau multisegment iX, inspiré du concept iNEXT présenté au Salon de l’auto de Los Angeles 2018.

Disons-le tout de suite, ce modèle est très prometteur, étant mieux adapté aux réalités du marché nord-américain que la petite BMW i3 à hayon (qui ne sera pas renouvelée) ou encore le X3 électrique destiné à la Chine. Il faudra par contre s’habituer au design peu orthodoxe…

Tout commence avec la nouvelle interprétation de la fameuse calandre à double narine de BMW, à l’image des M3 et M4 2021. La différence ici, c’est qu’elle est fermée avec un panneau qui cache plusieurs caméras, radars et capteurs servant aux systèmes d’aide à la conduite. Croyez-le ou non, cette fausse calandre est capable de réparer elle-même de petites égratignures en moins de 24 heures à une température ambiante!

D’un gabarit similaire aux X5 et X6, mais avec des roues qui rappellent le grand X7, le BMW iX adopte une silhouette musclée et une ligne de toit fuyante pour un aérodynamisme exceptionnel (coefficient de traînée de seulement 0,25). Les phares sont les plus minces jamais installés sur un véhicule BMW.

Inondé de lumière grâce au gigantesque toit panoramique, l’habitacle à cinq places propose un décor de type lounge. La console centrale a d’ailleurs été pensée comme un meuble haut de gamme. On retient surtout le volant hexagonal, l’interrupteur en guise de sélecteur de vitesses ainsi que l’interface numérique incurvée combinant une instrumentation de 12,3 pouces et un gros écran central de 14,9 pouces.

Les caractéristiques techniques ne sont pas moins impressionnantes. Exploitant la plateforme électrique eDrive de cinquième génération de BMW, le iX bénéficie de deux moteurs électriques qui génèrent ensemble plus de 500 chevaux et qui permettent d’accélérer de 0 à 100 km/h en moins de cinq secondes. Pour ce qui est de son autonomie, on peut anticiper 500 kilomètres une fois que l’EPA et Ressources naturelles Canada auront fait leurs tests.

BMW parle aussi de 40 minutes pour recharger la batterie de 10 à 80% via une borne rapide fournissant jusqu’à 200 kilowatts de courant. À peine 10 minutes suffiraient pour regagner environ 100 kilomètres d’autonomie.

Plus de détails sur le BMW iX seront rendus publics dans les mois à venir, le développement n’étant pas encore tout à fait terminé. On attend ce véhicule au Canada en 2022, donc patience!