Blogue / 5 supervoitures qui retiennent l’attention cet automne

5 supervoitures qui retiennent l’attention cet automne

Le monde des supervoitures fait bien rêver par ses innovations technologiques, ses designs époustouflants et ses performances ahurissantes. Les constructeurs se surpassent entre eux pour défrayer les manchettes et établir des records.

En voici cinq qui retiennent l’attention cet automne…

Bugatti Bolide
Que se passerait-il si Bugatti développait une hypersportive extrême conçue pour les courses sur circuit avec un rapport poids/puissance sans précédent? Le Bolide est un tout nouveau concept à la fine pointe de la technologie et de la performance dont le moteur W16 de 8,0 litres est poussé jusqu’à 1 825 chevaux. Il serait capable d’atteindre une vitesse maximale nettement au-dessus de 500 km/h et, selon des simulations, il complèterait le fameux Nürburgring Nordschleife en 5:23 minutes.

« Filer dans le Bolide, c’est comme chevaucher un boulet de canon », s’exclame le président de Bugatti, Stephan Winkelmann.

Sur le plan aérodynamique, l’énorme prise d’air sur le toit est une première mondiale qui permet une optimisation active du flux d’air selon la vitesse de la voiture. Bugatti n’a pas encore décidé si son Bolide sera produit en série ou non, mais on suit ça de près.

SSC Tuatara
Dévoilée au début de l’année, la Tuatara est devenue le 10 octobre la voiture la plus rapide au monde, détrônant la Bugatti Chiron Super Sport. Propulsé par un V8 biturbo de 5,9 litres qui génère jusqu’à 1 750 chevaux avec du carburant E85, elle a enregistré une marque officielle de 508,73 km/h. C’est en fait la première fois qu’une voiture de production dépasse officiellement les 500 km/h.

Or, de nombreux amateurs ont remis en doute la validité des instruments de mesure et donc de l’exploit accompli par la Tuatara. Qu’à cela ne tienne, SSC promet de faire une autre tentative de record dans les prochaines semaines.

Rimac C_Two
Deux ans après le dévoilement d’un prototype à Genève, on attend toujours la version de production de la Rimac C_Two, un missile électrique de conception croate. Cependant, on a pu apprendre qu’un des 150 exemplaires qui verront le jour a été commandé par l’ancien champion du monde de F1, Nico Rosberg. Il en prendra possession l’an prochain.

Par ailleurs, la C_Two a aussi fait parler d’elle lors de deux récents tests de collision de l’IIHS aux États-Unis – pour la simple et bonne raison que les supervoitures du genre passent rarement de tels tests étant donné leur coût exorbitant (plus de 2 millions $ dans ce cas-ci). Et elle s’en est assez bien tirée!

Ares S Project
Le studio de design italien Ares a complètement transformé la Chevrolet Corvette Stingray 2020. La carrosserie délaisse les formes angulaires pour adopter des rondeurs typiquement européennes. Le devant de la voiture et le poste de pilotage sont extrêmement bas, une impression accentuée par les ailes hyper musclées.

Une longue prise d’air sur le toit sert à refroidir le moteur central, un V8 LT2 de 6,2 litres qui développe ici 705 chevaux. Apparemment, le son reproduit celui des anciens V10 de Formule 1 et le sprint de 0 à 100 km/h s’effectue en 2,6 secondes selon des simulations.

Hennessey Mammoth 6×6
Permettez-nous d’ajouter non pas une autre voiture, mais plutôt une camionnette. Si vous trouvez le nouveau Ram 1500 TRX 2021 monstrueux et infernal avec ses 702 chevaux, sachez que le préparateur texan Hennessey annonce une version modifiée qui deviendra son camion le plus gros, le plus puissant, le plus exclusif et le plus cher en 29 ans d’existence.

Utilisant le moteur Hellephant de 7,0 litres que Dodge vend à des particuliers et à des entreprises sur commande, la puissance sera augmentée, croyez-le ou non, à 1 200 chevaux. Comme vous pouvez le voir, elle sera transférée non pas à quatre mais plutôt à six roues! « Le Mammoth 6X6 est une idée complètement ridicule et c’est exactement pour ça que nous allons le faire », explique le fondateur et grand patron de la compagnie, John Hennessey. 

Seulement trois exemplaires seront fabriqués, chacun vendu pour 500 000 $US.