Blogue / 5 VUS d’Europe qui connaîtraient du succès au Québec

5 VUS d’Europe qui connaîtraient du succès au Québec

Les VUS et les multisegments n’ont jamais été aussi populaires. C’est vrai au Québec, mais aussi à la grandeur de l’Amérique du Nord et même en Europe.

Si certains modèles sont offerts des deux côtés de l’océan Atlantique, plusieurs ne font pas le saut. Pourtant, ils pourraient connaître un beau succès chez nous, surtout s’ils s’accompagnaient de moteurs puissants comme on les aime.

On vous présente ici cinq VUS européens qui à notre avis seraient parfaits pour le Québec :

Volkswagen T-Roc
Alors que les VUS sous-compacts sont à la mode, on se demande pourquoi Volkswagen ne commercialise pas le T-Roc au Canada. L’avez-vous vu? C’est certain qu’il se vendrait très bien ici! Au moins, on peut se consoler en sachant que le constructeur nous prépare bel et bien quelque chose dans ce segment de marché – un petit frère pour le Tiguan. Ce ne sera pas le T-Roc, mais plutôt un autre modèle (possiblement appelé Tarek) accompagné d’un choix de moteurs turbocompressés allant jusqu’à 2,0 litres.

Peugeot 3008
C’est de loin le VUS le plus populaire en France, alors il est raisonnable de croire qu’il ferait un malheur au Québec également. Le 3008 est un véhicule dont les capacités dynamiques se rapprochent beaucoup du Mazda CX-5. L’attrait du lion sur la calandre serait difficile à ignorer.

Citroën C5 Aircross
Cousin du Peugeot 3008, le C5 Aircross propose une approche moins sportive et davantage axée sur le confort, ce que beaucoup de Québécois recherchent. Avec ses sièges moelleux et ses suspensions souples, ce VUS serait tout à fait approprié sur nos routes! Cela dit, il faudrait être capable de digérer son look un peu moins passe-partout…

DS 7 Crossback
Vous connaissez DS? C’est la marque de prestige du groupe PSA, à la manière de Lexus chez Toyota ou d’Acura chez Honda. Le DS 7 Crossback se démarque particulièrement grâce à son intérieur luxueux et raffiné. Côté design, il frappe fort avec sa calandre, ses phares et ses roues. Une version hybride est même offerte. Considérant la fusion entre PSA et FCA, les chances sont bonnes de le voir atterrir chez nous.

Seat Arona
Si le Nissan Kicks et le Hyundai Venue fonctionnent bien au Québec, ça pourrait certainement être la même chose pour le Seat Arona, qui propose des couleurs vives et un prix de base plutôt intéressant. Tout comme le T-Roc, il repose sur la plateforme MQB de Volkswagen, gage d’une conduite dynamique. Son moteur turbo optionnel de 1,5 litre saurait plaire également.