Blogue / GMC trouve enfin des façons de se démarquer

GMC trouve enfin des façons de se démarquer

Pendant longtemps, la marque GMC a été critiquée pour n’être qu’un clone des autres produits de General Motors, en particulier ceux de Chevrolet, Buick et, à une certaine époque, Saturn. Il y avait bien les luxueuses versions Denali, mais ce n’était pas suffisant.

À l’aube de 2020, année qui coïncide avec le renouvellement de quelques-uns de ses modèles, les choses sont toutefois en train de changer. GMC semble avoir enfin trouvé sa voie et des façons efficaces de se démarquer de ses consœurs.

Dans un premier temps, on fait plaisir aux amateurs de conduite hors route en promettant une version AT4 de tous les véhicules GMC d’ici deux ans. C’est quoi, AT4? Il s’agit d’une bannière axée sur un look robuste et, dans certains cas, de meilleures performances tout-terrain. Ça va des jantes noircies et des pneus hors route jusqu’aux plaques de protection et à la suspension relevée avec amortisseurs Rancho, en passant par une calandre sombre et un différentiel arrière autobloquant.

La concurrence, dont le Ford F-150 Raptor et le Ram Power Wagon font partie, n’a qu’à bien se tenir, car GMC n’a pas froid aux yeux avec ses grosses et intimidantes machines. À propos, le Terrain restera le plus petit modèle de la gamme et, malgré la tendance forte du moment, vous ne verrez pas de VUS sous-compact chez GMC.

Parlant de VUS, l’intermédiaire Acadia 2020 a vu l’architecture qu’il partage avec ses cousins de GM être raccourcie exclusivement pour lui, ce qui le rend plus agile sur la route. Il profite aussi d’une belle cure de rajeunissement et propose trois moteurs, dont un nouveau quatre-cylindres turbocompressé de 230 chevaux.

Cela dit, les camionnettes Sierra 1500 et Sierra HD sont encore plus importantes dans le renouvellement et la différentiation de la marque GMC. Elles se singularisent enfin par des technologies exclusives dans l’industrie, comme le hayon MultiPro à six fonctions et la caisse en carbone CarbonPro.

Cette dernière est disponible depuis cet été et elle offre la meilleure résistance aux bosses, aux égratignures et à la corrosion de la catégorie, selon le constructeur, en plus d’alléger le poids et d’augmenter la capacité de charge. Lors des tests, les ingénieurs ont chargé une motoneige avec des crampons de métal et l’ont fait accélérer sur place avec un conducteur de 250 livres assis de dessus. La caisse n’a apparemment subi que de minimes égratignures!

Et comment passer sous silence le V8 Duramax turbodiesel de 6,6 litres du Sierra HD? Avec son couple de 910 livres-pied et sa boîte automatique à dix rapports fournie par Allison, il permet de remorquer une charge maximale de 35 500 livres, un sommet que seul Chevrolet peut égaler. En version AT4, on parle du camion hors route le plus fort sur le marché.

Bref, si Chevrolet restera toujours une marque plus populaire au Canada en termes de ventes, GMC se dote de nouvelles munitions exclusives – et de designs mieux réussis – pour devenir soudainement un joueur à part entière qu’il faut considérer plus sérieusement.