Nouvelles

Les modèles marquants du SEMA Show 2018

Parmi tous les rendez-vous automobiles, le SEMA Show est sans contredit l’un des plus attendus des amoureux de voitures, car beaucoup d’exposants qui œuvrent tant dans la manufacture de voitures que dans l’après-marché y participent. Mais en ce qui nous concerne, jetez un coup d’œil à quelques-unes des bagnoles présentées dans le cadre de l’édition 2018 à Las Vegas.

D’abord, Chevrolet retient l’attention cette année avec le dévoilement d’une Camaro SS habillée de la couleur Shock, un vert jaune très visible. Quelques modifications esthétiques sont observables telles que les rétroviseurs et les roues noircies, outre l’ajout d’un ensemble de jupes et d’un aileron. Par ailleurs, le manufacturier, quoique discret à ce sujet, a laissé entendre qu’un « portfolio d’équipements et d’accessoires de performance plus complet » sera offert avec la voiture. Chevrolet a également confirmé la présence « d’un système d’aération, des freins avant Brembo, une suspension améliorée, un ensemble de bancs Recaro ainsi qu’un aileron couvert de fibre de carbone ». L’ensemble de 4 camionnettes Silverado concepts retiendront assurément l’attention des visiteurs.

Ford, quant à lui, présentera tout au long des festivités cinq Mustang modifiées en plus d’une cinquantaine de véhicules déjà annoncés par le constructeur. Ram s’inscrit également dans la tendance de présenter des voitures modifiées avec le dévoilement de deux Ram 1500 éditions spéciales construits à partir des déclinaisons Rebel et Longhorn.

Par ailleurs, le directeur des opérations chez FCA, Pietro Gorlier, a annoncé à l’équipe du Guide de l’auto que d’ici cinq ans, « il y aura un véhicule à haute performance équipé d’une technologie électrique qui sera présenté ici, à SEMA ». Mais entre-temps, le manufacturier a fait couler beaucoup d’encre avec le lancement du Hellephant, un moteur inspiré du légendaire 426 HEMI, introduit en 1964 sous le surnom « elephant » en raison de sa puissance inégalée. Les consommateurs pourront se le procurer et l’installer dans un véhicule classique Dodge de leur choix pourvu que l’année de production du véhicule soit antérieure à 1976.

Enfin, Nissan mettra de l’avant une version lourdement modifiée de son auto sport à deux places, la 370Z. Partant initialement d’une 370Z NISMO, on a remplacé le V6 de 3,7 litres par le 3,0 litres biturbo de l’Infiniti Q50 Red Sport 400, un moteur qui ne développe pas moins de 400 chevaux, soit 50 de plus que le moteur d’origine. On constate également quelques changements tels qu’un système d’entrée d’air et d’échappement repensé et un système de refroidissement modifié pour mieux gérer la chaleur émise par les turbo. La suspension reçoit des amortisseurs ajustables KW. Variant et des ressorts Eibach, tandis que les freins et les renforts de châssis viennent directement de chez NISMO. De nouvelles jantes de 18 pouces, développées en partenariat avec RAYS, viennent s’installer sur des pneus à haute performance Hankook RS4 285/35R18.





Contenu présenté par le Guide de l'auto.

Alpha Cadallac Buick Chevrolet gmc-logo Nissan Mitsubishi-logo Infiniti Honda Acura VW Toyota Smart Porsche Mazda Lincoln Lambo-logo KIA-logo Jeep Hyundai Ford Fiat Dodge Chrysler RAM Audi BMW LandRover Mercedes Mini Subaru Ferrari Lexus Maserati Rolls Felino Jaguar McLaren Tesla Lotus KARMA KARMA